“Sometimes logical, sometimes not, but always passionate.” This is the motto that inspires Franco-Ontarian novelist, short story writer, children’s author, journalist and screenwriter Daniel Marchildon.

Often, Daniel says, he finds the beginning of his stories 30 pages into a project. “Those first pages then get jettisoned or, if I’m lucky, recycled into the story. I’m resigned to having to do this as part of the process—that is, write to find the story.”

His most recent novel, Le sortilège de Louisbourg, is a love story that takes place during the Seven Years’ war. Three centuries after the founding of the impressive fortress-city of Louisbourg of the Royal Island (now Cape Breton), the book traces intense, problematic relationships that develop against the backdrop of this unique colonial society, with its glaring inequities and isolated and hostile coasts.

Daniel won the French-language Trillium Book Award for children’s literature for his novel, La première guerre de Toronto, about a Franco-Ontarian boxer who returns to flu-ravaged Toronto after surviving the horrors of the First World War.

He has also written novels for adults including L’eau de vie (Uisge beatha), Les géniteurs and Les exilés. His book Les guerriers de l’eau won the Prix littéraire pour la jeunesse Françoise-Lepage and was a finalist for the Trillium prize.

A freelance writer and editor, his other published works include Le Secret de l’île Beausoleil, a YA novel published by Pierre Tisseyre, and La Huronie, a history textbook from the Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques.

Daniel is a lifelong resident of Penetanguishene, Ontario.

Appearing in 11. Le sortilege de la forteresse: Louisbourg en 1749

editionsdavid.com/products-page/le-sortilege-de-louisbourg

daniel.marchildon.phare.uneq.qc.ca/a-propos


« Avec ou sans raison, mais toujours avec passion. » Voilà la devise qui inspire l’écrivain franco-ontarien Daniel Marchildon, auteur de romans, de nouvelles et de livres pour enfants, ainsi que journaliste et scénariste.

Daniel dit que souvent, il découvre le début de ses histoires après avoir écrit une trentaine de pages. « Ces premières pages sont larguées ou, si je suis chanceux, recyclées dans l’histoire. Je suis résigné à ce que cela fasse partie du processus – d’avoir à écrire pour trouver l’histoire. »

Son plus récent roman, Le sortilège de Louisbourg, est une histoire d’amour qui a lieu durant la guerre de Sept Ans. Trois siècles après la fondation de l’imposante ville forteresse de Louisbourg de l’île Royale (aujourd’hui le Cap-Breton), le livre relate les relations ardentes mais problématiques qui se lient dans une société coloniale à caractère unique et aux inégalités flagrantes sur les côtes isolées et hostiles.

Daniel a remporté le Prix du livre d’enfant Trillium en langue française avec son livre La première guerre de Toronto qui raconte l’histoire d’un boxeur franco-ontarien qui, ayant échappé aux horreurs de la première guerre mondiale, revient à Toronto alors que la ville est ravagée par la grippe espagnole.

Il écrit aussi des romans pour adultes, dont L’eau de vie (Uisge beatha), Les géniteurs et Les exilés. Son œuvre Les guerriers de l’eau a remporté le Prix littéraire pour la jeunesse Françoise-Lepage en plus d’être finaliste pour le Prix Trillium.

Il est aussi rédacteur pigiste et éditeur. Ses autres publications comprennent : Le Secret de l’île Beausoleil, un roman jeunesse publié par Pierre Tisseyre, et La Huronie, un manuel d’histoire du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques.

Daniel est originaire de Penetanguishene (Ontario) et y habite toujours.

Participant au 11. Le sortilege de la forteresse: Louisbourg en 1749

editionsdavid.com/products-page/le-sortilege-de-louisbourg

daniel.marchildon.phare.uneq.qc.ca/a-propos